1985: Un festival pour les vacances.

Le festival change de format pour cette 4ème édition. Tout d'abord, il se déplace sur la fin du mois d'octobre et ainsi pourra proposer des séances pour les écoles avant le festival en lui- même qui se déroule durant 8 jours sur les vacances scolaires. On ne peut pas mieux répondre aux attentes du public (plus de 50 000 spectateurs sur les 3 premières éditions). En contrepartie, les entrées deviennent payantes, de façon très modique pour permettre au plus grand nombre d'assister aux séances.

Manifestation importante pour la promotion du cinéma d'animation pour la jeunesse, le festival obtient le label "Année internationale de la jeunesse". Les rencontres d'ateliers des jeunes réalisateurs sont organisées pour la seconde fois, nous recevons des groupes venus de France, de suisse et de Belgique.

1985 c'est aussi la naissance de Péloche la mascotte du festival et un record car, avec les antennes de Pont-de-Vaux et de Bellegarde, nous comptabilisons 20 000 entrées. 

1985.jpg

Palmarès

 

Jury officiel professionnel :

Jean-Laurent CASCARANO (journaliste); Pierre LAMBERT; Paul DOPF (réalisateur); Véronique MICHEL ; Maddy POLLET 

Prix du long métrage :

Gwen, le livre de sable  de Jean-François LAGUIONIE

Prix du court métrage :

Le lion et le zébu de Fédor KHITRUK

 

Mentions spéciale du Jury:

Quatre à voyager" de Graphoui et "Visiter Prague" de Pavel KOUTSKY

Jury officiel "jeunes" :

(7 jeunes de 11 à 12 ans choisis parmi les volontaires des collèges de Bourg)

Prix du long métrage :

Jean sans peur de Jeff CASSIERS

Prix du court métrage:

Le grelot du faon  deTan CHENG et Wu QUIANG

Payant
Payant

Pour la première fois, les entrées sont payantes. Mais pour 5 francs ( moins d(un euro), les spectateurs peuvent acquérir un pass permanent. Le festival peut ainsi maintenir ses objectifs et son originalité, le public reste au rendez-vous puisque l'on enregistrera un record d'affluence.

Les rencontres d'ateliers
Les rencontres d'ateliers

Une véritable originalité du Festival, les films réalisés par des jeunes (enfants et ados) sont projetés dans une vraie salle de cinéma. Les réalisateurs en herbe peuvent échanger entre eux sur leur expérience.

Les enseignants aussi.
Les enseignants aussi.

Payant
Payant

Pour la première fois, les entrées sont payantes. Mais pour 5 francs ( moins d(un euro), les spectateurs peuvent acquérir un pass permanent. Le festival peut ainsi maintenir ses objectifs et son originalité, le public reste au rendez-vous puisque l'on enregistrera un record d'affluence.

1/7