2009 : Un festival entre science et fiction.

La technique du travail image par image est employée dans de nombreuses productions. Cette année nous voulons démontrer qu'au delà de l'image éculée du dessin animé pour enfant, le cinéma d'animation, par sa diversité, est un moyen d'expression utile  pour aborder des notions éducatives et scientifiques. Nous intervenons lors de la  fête de la science avec des films de vulgarisation scientifique. Un planétarium, espèce de dôme gonflable, est installé pour diffuser également des films du même type. Nous concevons aussi une séance pour faire comprendre le phénomène de l'incrustation d'images, d'autres ateliers permettent d'appréhender des phénomènes utilisés par le cinéma (couleur et réflexion de la lumière, image 3D). La science est également présente dans des spectacles vivants mêlant acteurs et vidéo projection.

Un tel programme nous conduit à élaborer de nouveaux partenariats: ALTEC (association de promotion des sciences), le cinémateur  (qui, comme nous, propose la diffusion de films hors des grands circuits de distribution) et la Tannerie (scène de musique actuelle) qui accueille la séance "Les groupes refont la bande son". Ces partenariats se sont développés et se renouvellent à chaque festival.

2009.jpg

La séance incrustation pour découvrir comment apparaître sur l'écran dans tous les univers.

Des films  et  des animations pleins de petits explorateurs.

Cliquer sur l'image pour l'agrandir.

Le festival développe les partenariats.

Cliquer sur l'image pour l'agrandir.