1987 : Un festival reconnu.

Le festival est un succès auprès du public local mais il est aussi reconnu par les professionnels comme le prouvent les présences de plusieurs personnalités cette année. La présence de réalisateurs est une fierté pour nous mais aussi une source de stress car il faut projeter les films dans des conditions parfaites.

Nos techniciens projectionnistes font un travail remarquable.

Le théâtre est un très bel écrin pour le festival mais il n'est pas équipé pour le cinéma, il faut donc aménager la régie avec un projecteur 35 mm et ce n'est pas une mince affaire pour qui connait la diamètre d'une galette d'un long métrage. Un local est nécessaire pour monter les films qui nous parviennent en plusieurs bobines, nos projectionnistes sont sur la brèche jusque tard dans la nuit pour monter et démonter les films, d'autant que ceux-ci sont projetés d'un jour sur l'autre dans les diverses communes associées.

Il faut aussi gérer de nombreux formats, les films nous parviennent en 35 mm, 16 mm et super8 mais aussi en beta cam pour la vidéo. tout autant de projecteurs à installer avec une gestion des sources sonores à chaque fois...Une pellicule qui brûle, une bobine collée à l'envers, une lampe qui grille, un micro mal branché, un film qui n'arrive pas...sont des moments d'angoisse qu'il faut gérer...Les plus anciens de l'équipe évoquent cette période avec de petits sourires nostalgiques, aujourd'hui, avec le numérique tout est bien plus simple.

Quelques chiffres pour situer l'ampleur du festival: 36 courts métrages et 4 longs métrages en compétition (chaque film est diffusé 2 fois) et 11 films en panorama, 33 films  dans les programmes moins de 8 ans, 11 groupes d'ateliers qui présentent 20 réalisations et accueil d'une dizaine de professionnels dont Michel Ocelot.

Le prix du public est la principale innovation de cette édition, les votes des spectateurs vont dorénavant permettre de récompenser des réalisateurs.

1987.jpg

PALMARÈS

​Jury officiel professionnel

 

Yann MIMRA (réalisateur, Tchécoslovaquie)

Michel OCELOT (réalisateur, scénariste)

Nicole SALOMON Festival  Annecy et ASIFA)

Pascal VIMENET (journaliste Cinématographe)

Pierre AZUELOS (formateur jeunesse et sport)

Mentions spéciales du jury :

Augusta dans le pétrin de Csaba VARGA

Le têtard mystérieux de Mickael SPORN

Dame misère de Vlasto POSPOSILOVA

Prix court métrage :

POUDJEL (Le caniche) de N.SHORINA

Prix long métrage :

Non décerné

​Prix du public

​​​Prix du public long métrage :

Le singe d'or subjugue les démons 

 

​​​Prix du public court métrage :

 La dinde de Noël de  D.EDOUARDS

Jury officiel "jeunes"

 

7 jeunes de 11 à 12 ans choisis parmi les volontaires des collèges de Bourg

Prix long métrage :

Le singe d'or subjugue les démons 

de Wei TE, Dingxian YAN, Wenxio LIN

Prix court métrage :

PINGU de Otmar GUTMANN

​Mention spéciale du Jury :

Un accueil chaleureux à Los Angeles

de Vincent Carafelli et  Candy KUGEL