1989 : Le festival devient un lieu d'échange.

Avec une moyenne de 15 000 spectateurs accueillis chaque année pour plus de 100 films présenté à chaque édition, le festival est comme le cinéma qu'il défend, toujours en mouvement. Désormais son implantation départementale favorise la formation et la réalisation de davantage de films avec de très jeunes réalisateurs. Une classe "image" a même vu le jour, s'appuyant sur le festival, cette nouvelle initiative permet d'accueillir une classe primaire durant une semaine pour réaliser un film avec l'appui d'un professionnel. On dit même que le TGV en provenance de Bellegarde a fait une halte, non prévue, à Bourg pour permettre aux élèves de descendre...

Le cinéma d'animation ne veut pas dire art cinématographique mineur. Il offre une des plus extraordinaires mosaïques de techniques, de cultures et de féeries mêlées. Les expériences sont ainsi diverses et le festival devient un lieu d'échange en même temps qu'une vitrine internationale, culturelle et éducative. Cette année un coup de projecteur est donné aux films scandinaves et, parmi les invités du festival, on compte pas moins de 7 nationalités différentes.

1989.jpg

PALMARÈS

​Jury officiel professionnel

 

Edouard NAZAROV (réalisateur russe)

Robi ENGLER (réalisateur suisse)

Marcelle PONTI (productrice studio AAA)

Sophie CHALOU (productrice jeunesse FR3) Lionel CHARPY (décorateur)

Prix du long métrage :

Non décerné

Prix du court métrage :

Les habitants de la vieille maison

de A.KARAIEV

Mentions spéciales du Jury:

TRANSFIGURATION de D.Guyonnet

Pierre et son oie  de José XAVIER

Jury officiel "jeunes"

 

7 jeunes de 11 à 12 ans choisis parmi les volontaires des collèges de Bourg

Prix du long métrage :

RATTY de Lennart Gustafsson

Prix du court métrage :

Histoire d'amour excitante

de  B.DOVNIKOVIC

​Prix du public

​​​Prix du public long métrage :

Le petit dinausore et la vallée des merveilles de D.BLUTH

 

​​​Prix du public court métrage :

Salomé de M.FORESTIERI

Les cinéastes présents nous remercient en texte et en images.